Site à   découvrir :
LES MESSAGERS
DE L'ALLIANCE

 

SAINT-ETIENNE DU MONT

(Visite d'un joyau)

(Texte et photos © Jean-Michel Touche)
 

fRetour Galerie
Messagers de l'Alliance

|
                                                                                   
     
     
                                                                                   
         
       
     
         
                                                                                   
   
Baptistère  
 
                 
 
     
                                                             
                 
 
         
                                                 
                                                   
      Dans le silence de cette dentelle de pierre, une confidence.    
                                                   
           
                           
                 
 
    Ecoute.
J'ai quelque chose à te dire . . .
 
                   
                                         
 
                       
   

Les Rois mages sont venus de l'Orient lointain, guidés par une étoile.

"Où se trouve le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu son étoile à l'orient et nous sommes venus pour lui rendre hommage."

Ils virent l'enfant avec Marie, sa mère, et ils se prosternèrent pour l'adorer. Ils ouvrirent alors leurs coffres et et lui offrirent des cadeaux : de l'or, de l'encens et de la myrrhe.

Matthieu, 2 ( 1-12)

           
                         
  L'adoration des Rois Mages (détail)              
   
                           
    Saint Germain                      
                             
Sainte Clotilde Sainte Geneviève  
                 
                     
     
 
Saint Stéphane
   
     
 
           
       
 
                        Chasse de Sainte Geneviève      
                                     
         
                                     
                                                                         
               
 
                             
                    La Visitation            
                                               
                       

En ces jours, Marie partit sans perdre de temps vers une ville de Juda, dans la région montagneuse. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Elisabeth.
Or, quand Elisabeth entendit la salutation de Marie, l'enfant tressaillit dans son ventre.Elisabeth fut remplie de l'Esprit Saint et elle s'écria : "Tu es bénie parmi les femmes et le fruit de ton ventre est béni !

. . .

Marie dit alors:

Mon âme exalte le Seigneur,
mon esprit tressaille de joie en Dieu mon Sauveur (...)
Le Puissant a fait pour moi de belles choses,
Saint est son nom !

Luc 1 (39 - 49)


 
                                               
                                                                           
                             
 
   
         
 

Pure merveille, le jubé (le seul qui subsiste encore à Paris) faillit être supprimé à la demande des paroissiens de Saint-Etienne du Mont qui se plaignaient de ne pas voir le chœur durant les offices.

Véritable joyau, vraie dentelle de pierre, il se compose de deux escaliers à vis et d'une balustrade depuis laquelle on lisait l'Evangile.

La finesse de ce travail montre à merveille de quelle manière l'homme, quand il veut manifester sa foi, va chercher au plus profond de lui-même les talents dont il dispose afin de les mettre au service de Dieu son Créateur.

     
     

Joseph d'Arimathie, un homme juste et bon qui attendait le Royaume de Dieu, alla trouver Pilate et lui demanda le corps de Jésus.
Il acheta un linceul, descendit le corps de la croix, l'enveloppa dans le drap et le déposa dans une tombe taillée en plein roc, où personne encore n'avait été déposé.
Les femmes qui étaient venues de Galilée avec jésus virent de près la tombe et comment on déposait le corps.

Evangiles de Matthieu, Marc, Luc et Jean

                     
   
                                                                 
   
       
                     
     

Peu avant de rendre l'Esprit, Jésus, désignant Jean, dit à Marie : "Femme, voici ton fils." Ensuite, il dit au disciple : "Voici ta mère." (Jean 19, 26-27)
Dans cette mise au tombeau du XVIème siècle, le sculpteur a représenté Jean soutenant Marie dans son effroi de mère.

                 
   
 
     
           
                               
                    Détails de la chaire      
                                 
 
 
 
   
                 
       
 
 
       
                                                       
 
             
             
 
La beauté, comme une intimité profonde, nous place en Ta présence, Toi dont le nom minuscule, "Je suis", prononcé au coeur du Buisson Ardent au pied du Mont Horeb, n'a jamais cessé de nous inviter à Te rejoindre !
       
                               
__________________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

 

    

statistiques