A  découvrir
LES MESSAGERS
DE L'ALLIANCE

 

Notre-Dame de Grâce de Passy

Vigile pascale 2010

(récit illustré d'un grand moment de vie)

 
         
|
 
 
                               
_________________________________________________________________________________________________________________________________
 
                                                                                                     
 

Samedi, 21h10
Tombée quelques minutes auparavant, la pluie offre un miroir dans lequel se dessine l'une des portes de l'église, tandis que les premiers paroissiens approchent de Notre-Dame de Grâce.

             
                                                                                                     
                                                                                       

 

 
   
 
           
                 
                                       
  
   

Lorsque vient l'heure, le feu, préparé près de la fontaine Wallace, est allumé. Quelques secondes suffisent pour que les flamme s'envolent dans un crépitement de bois sec.
La porte de Notre-Dame de Grâce s'ouvre...

 
         
Prêtres, diacres et servants de messe viennent auprès des flammes qui dansent à présent dans le vent léger, prêtes à s'envoler
 
 
               
 
 
         
           
                                               
Le cierge pascal est marqué des plaies du Christ...
 
                     
       
   
 
     
. . . pendant que tournoie au cœur de la nuit . . .                      
                           
               
                                             
 
   
                . . . le feu qui donnera au cierge pascal . . .                            
                                                     
     
                   
             

. . . une flamme, tout d'abord fragile et qu'il faut protéger. . .

. . . mais qui bientôt, comme un symbole, éclairera l'é(E)glise

 
 
                   
             
 
Ô Père, accueille la flamme
Qui vers Toi s'élève en offrande. . .
Que brille devant Toi cette lumière !
Demain se lèvera l'aube nouvelle
D'un monde rajeuni dans la Pâque de Ton Fils !
 
                 
                             
                 
Vient ensuite le récit de la Genèse, ces six étapes au long desquelles Dieu façonne sa création après qu'il eut dit : "Que la lumière soit."
               
 
Et la lumière fut !  
 

Après les extraits de la Genèse, d'Isaïe et d'autres encore, vient la lecture de l'Evangile

Alléluia !

La pierre qu'ont rejetée les bâtisseurs
est devenue la pierre d'angle;
c'est là l'oeuvre du Seigneur,
la merveille devant nos yeux.

Alléluia ! Alléluia ! Alléluia !

   
               
     
   
Le premier jour de la semaine, de grand matin, les femmes se rendirent au sépulcre, portant les arômates qu'elles avaient préparées. Elles trouvèrent la pierre roulée sur le côté du tombeau. Elles entrèrent, mais ne trouvèrent pas le corps de Jésus.
 
 
           
             
     
Elles ne savaient que penser, lorsque deux hommes se présentèrent à elles, avec un vêtement éblouissant. Saisies de crainte, elles baissèrent le visage vers le sol. Ils leur dirent :
" Pourquoi cherchez-vous le Vivant parmi les morts ? Il n'est pas ici, il est ressuscité. "
(Luc 24, 1-5)
     
C'est ensuite la liturgie du baptême, aboutissement du long parcours des catéchumènes.
La litanie des Saints précède la bénédiction de l'eau.
     
                                                                       
   
       
 
               
                                               
              Dieu éternel, viens agir dans les mystères qui révèlent ton amour... Ton Fils bien-aimé, baptisé par Jean dans les eaux du Jourdain, consacré par l'onction de ton Esprit, suspendu au bois de la croix, laissa couler de son côté ouvert du sang et de l'eau.      
                Et quand il fut ressuscité, il dit à ses dsiciples : "Allez, enseignez toutes les nations et baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit."
                                                   
                                                                                                               
 
                         
                                                                 
                         
 
                   
                                                                                           
                                Avant le baptême, le cierge est béni...                                      
                                                                                           
          ... avant le moment de la rencontre profonde et vraie avec le ressuscité, moment intime et totalement indescriptible !                                                  
                                                                                                                 
             
 
   
 
   
                                                                                                                 
 
   
     
 
       
Une fois baptisées, les catéchumènes sont confirmées . . .  
                                                                             
                     
 
   
     
                                                                   
                             
. . . et l'assemblée partage le feu de l'Esprit avant que le célébrant ne bénisse l'assemblée avec l'eau baptismale.
             
                                                                   
             
 
                 
                                                         

Une fois affirmée la profession de foi au Dieu vivant et vrai, à son Fils et à l'Esprit, le repas du Seigneur est concélébré : La veille de sa Passion, la nuit de la dernière Cène, il prit le pain, le rompit et le donna à ses disciples en disant:
"Prenez et mangez-en tous : ceci est mon corps livré pour vous."

De même, à la fin du repas, il prit la coupe, de nouveau il rendit grâce et la donna à ses disciples en disant:
"Prenez et buvez-en tous, car ceci est la coupe de mon sang, le sang de l'Alliance nouvelle et éternelle qui sera versé pour vous et pour la multitude en rémission des péchés. Vous ferez cela en mémoire de moi."

                                                                                             
   
         
 
     
                                                       
                    Heureux les invités au repas du Seigneur.                  
                                                       
                                                                                               
       
           
                                                                                               
                     
                                                   

Victoire, Tu règneras !
Ô Croix, Tu nous sauveras.

La pierre qu'ont rejetée les bâtisseurs
est devenue la pierre d'angle :
c'est l'oeuvre du Seigneur,
la merveille devant nos yeux !

 
                                                                                               

 

 

 

    

statistiques